La stratégie « bas-carbone »

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la mise en pratique du développement durable par les entreprises. L’objectif est d’avoir un impact positif au sein de notre entreprise et de notre environnement dans un cadre économique viable.

GOYER souhaite aller le plus loin possible au-delà du cadre de la loi, de façon volontaire et en mettant en place des bonnes pratiques.

Nous trois piliers de la RSE sont les suivants : 

Dans le cadre de notre « Stratégie Bas Carbone » nous avons développé un outil d’estimation du bilan carbone basé sur la modélisation du cycle de vie des ouvrages.
1  –  Répondre aux attentes vis-à-vis de la RE 2020
2  –  Maîtriser l’impact carbone de nos ouvrages
3 – Évaluer les variantes d’un point de vue « carbone ».

Ainsi, dès la phase commerciale, nous sommes capables d’estimer précisément l’impact carbone des produits conçus, fabriqués et posés par nos équipes.

Dans le but de réduire notre empreinte carbone, plusieurs démarches de recyclage en boucle fermée sont en cours:

  • Nous récupérons les vitrages défectueux pour les utiliser comme granulat dans la fabrication de route.
  • Nous recyclons nos déchets de laine de roche.

Valoriser la transparence des filières pour des achats plus responsables et durables est un de nos piliers RSE.

L’aluminium ayant un impact important dans le calcul carbone des façades GOYER, une cartographie des filières d’approvisionnement des profils et tôles aluminium est en cours via notre partenaire Product DNA.

De plus, nous cherchons à obtenir les matériaux français ou européens les plus en adéquation avec nos réflexions environnementales.

Le démantèlement de façades

Suite à la demande de nos clients, nous avons développé un nouveau service de démantèlement de façade en collaboration avec des organismes spécialisés dans la valorisation des déchets.

Ainsi, les profils en aluminium sont envoyés dans une fonderie en France pour refournir du profil aluminium extrudé tandis que les vitrages sont envoyés chez St-Gobain pour fournir le float en calcin et ainsi refabriquer du vitrage.

 

Voici un exemple avec le chantier de déconstruction TRAPET :